30/08/17: Déby rompre les relations avec le Qatar sur instruction de Al Salué. 25/03/2017 aprés un long silence , nous reprenons trés lentement à partir d'aujourd'hui . Un français anonyme enlevé au Tchad , par qui pourquoi ? lisez à la page centrale ... 25 mars 17/ åÇ ÞÏ ÚÏäÇ. áíÓÞØ ÎæäÉ ÇáæØä 25 mars 17/ Nous sommes de retour. Abas les proxenètes politiques, vive le tchad tout-puissant d'hommes intègres 25 mars 17/ Nous sommes de retour. Abas les traitres de la République 21 octaobre 2016/Tchad-Diplomatie: Le ministre des affaires étrangère du Tchad est candidat depuis ce soir au poste de la presidénce de la commission de l'Union Africaine 20 juil 16/ Le 8 août, selon plusieurs rumeurs qui se recoupent, serait la mère des journées. comprennent que pourra. 06juil/16: Question en l’air : Deby est-il le plus mauvais leader parmi les leaders tchadiens ? Nous y reviendrons. 06juil/16: Le Directeur général de l’ANS fait des confidences très graves. Nous y reviendrons. 06juil/16: l’ANS recrute massivement des femmes dans le but de persécuter les activistes tchadiens 06 juil/16: 4. Chers lecteurs, alhifrig.com est un site dédié à la lutte révolutionnaire, notre ligne éditoriale reste et restera toujours l’expression de notre engagement politique dont l’obédience est claire. 06 juil/16: Si dans une seule banque au Panama, nous disposons de 10.76 milliards de dollars, combien y aurait-il ailleurs ? (lire la page centrale 06 juil/16: Pourquoi Idris Deby Itno multiplie-t-il les dettes sur le dos du Tchad ? lire la rubrique « Bil-tchadi ». 6 mars 16/Tchadiens, préoccupons-nous du primordial : le retrait de la candidature du président Idriss Deby Itno.
 

06 dec 14/ Quand un égorgeur crie au secours (troisième partie)

“Celui qui se tue court après une image qu'il s'est forgée de lui-même : on ne se tue jamais que pour exister » André Malraux

A la première réflexion, j’allais abandonner l’idée d’écrire la suite de mon article. Mais par la suite, je me suis dis qu’il va falloir respecter mon engagement ne serait-ce que par quelque ligne et de manière succincte.

Je voulais cesser de parler de cette grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf de peur que l’importance qu’on lui donne la fasse croire qu’elle est effectivement un bœuf. L’autre raison de mon intention de donner un coup d’arrêt à mon intervention est motivée par le fait que lorsqu’on regarde le paysage politique tchadien, lorsqu’on observe le panorama politique tchadien même avec les yeux du SG-adjoint du MPS, eh bien on aura remarqué qu’il n’y a aucune raison de singulariser les remarques sur la seule personne de ce dernier alors que l’inculture concerne pratiquement tous les hommes du régime. Alors, il faudrait se dire qu’en fait, qui vaut mieux que le SG-adjoint du MPS ?

Lui, au moins, il fournit des efforts qui sont couronnés par des découvertes des textes à plagier, dans le but de soutenir son patron. Les autres nullités (ses camarades) ont un comportement politique qui se manifeste à travers le colportage des ragots « au profit du chef de l‘Etat » du genre untel a dit ceci sur votre compte, untel n’aime pas les zagawas, ce zagawa est un « complice » des Erdimi, celui-là il ne faut pas l’approcher…il est vrai que le SG-adjoint du MPS pratique aussi la prostitution politique, mais bon…il s’affiche fois autrement.

De même, bien que le SG-adjoint du MPS fredonne des airs ridicules, par moment, on remarque qu’il a quand même de l’audace dans son verbe. Un semi-lettré qui entonne des airs modernistes comme : « La renaissance du Tchad exige que nous réfléchissions par nous-mêmes. ». N’est-ce pas audacieux de la part d’un monsieur, qui est incapable de formuler ne serait-ce que quelques phrases pour légitimer ses détournements de biens de l’Etat puisse parler de réflexion ?

Il est d’autant plus audacieux lorsqu’il écrit ceci : « L'avenir radieux de notre pays ne dépendra que de nos propres efforts à nous tous ». A qui avait-il demandé un « effort » en guise de contribution dans la préparation de l' « avenir radieux de notre pays » ? N’est-ce pas lui et les siens, ils éliminent (au propre et au figuré) toute personne ayant une vision progressiste pour la république, pour la simple raison que le développement de la patrie va à l’encontre de leurs intérêts égoïstes. Qui parmi les vrais patriotes ont-ils épargné d’humiliations de toute sorte ? Non, non, monsieur le SG-adjoint du MPS, que votre esprit n’aille pas trop loin ; je ne vous blâme pas d’utiliser des putains et autres dépravés pour ridiculiser vos challengers politiques car cela fait partie de votre morale et c’est l’expression même de votre culture, mais je parle des raisons qui vous poussent à utiliser ses basses méthodes. Vous n’avez pas compris ? Eh bien, tant mieux (je n’ai pas le temps de s’éterniser à chaque phrase pour vous faire comprendre ce qu’elle signifie).

Le SG-adjoint du MPS parle aussi de : « développement réel réalisé pendant ces vingt trois(23) dernières années dans notre pays par des lourds investissements dans tous les secteurs et autres sacrifices consentis ». En lisant ce passage, l’on serait en droit de se demander si cet homme savait exactement la signification du mot « développement réel ». Aussi, tel qu’il s’était présenté à nous à travers ses écrits, nous affirmons sans le moindre doute que non ; il ignore franchement le sens de ce que c’est développement réel veut dire. Il ne sait pas les sens de ce mot, autrement il aurait été être plus précis.

Monsieur le SG-adjoint du MPS, le mot « développement », pris dans son contexte général et surtout dans son contexte politique, s’apparente à « évolution », cela, vous devez le savoir, normalement. Mais ce que vous ne avez pas, c’est que « développement » comme « évolution » n’ont pas forcement une portée positive. L’ »évolution » pourrait être aussi régressive voire négative. Cela, bien entendu vous ne le comprendrez pas compte tenu de la modestie de votre niveau intellectuel qui vous handicape d’assimiler ce dont on vous parle. Dans le cas du Tchad, depuis votre prise de pouvoir, il y a eu certainement évolution mais dans quel sens ?! Je vous l’expliquerai très prochainement.

La modestie intellectuelle du SG-adjoint du MPS apparait aussi à travers les lettres majuscules au début d’épithètes et autres attributs qu’il colle au président de la république. Comme par exemple : « notre appartenance, notre reconnaissance, notre solidarité et notre soutien indéfectible à Son Excellence, Monsieur Idriss Deby ITNO, Président de la République, chef de l'État, Père de la Démocratie et de la Liberté au Tchad… Le Président de la République, l'Homme d'actions» etc.

Si certains mots qui commencent par des lettres en majuscule ne causent pas de problème majeur, cependant, certains sont franchement insultants si seulement le président ou ses collaborateurs ont un rien présence d’esprit pour les remarquer. Ainsi, si le SG-adjoint du MPS écrit le « p » du mot père en majuscule. Le lecteur normal comprendra qu’il comparait insidieusement le chef de l’Etat au « Père noël » puisque certainement il ne s’agissait pas de « notre père qui est aux cieux ». Et le plus grave c’est quand il écrit l’ »homme » avec un « H » majuscule qui indexe les deux sexes ; en moins que le SG-adjoint du MPS prend le chef de l’Etat pour un hermaphrodite de type particulier, ce qui est assez grave.

L’immaturité intellectuelle du SG-adjoint du MPS se manifeste aussi quand il parle de « l'émergence du Tchad aux horizons 2025 ». D’abord lorsque tout le monde parle d’ »horizon », lui, il parle des « horizons », secundo, et c’est le plus grave, cette formule « prêt-à-porter » qu’est « l'émergence du Tchad aux horizons 2025 » comme il le dit est vraiment idiote. Et lui, en tant que SG-adjoint du MPS c'est-à-dire une matière grise du régime, il n’est pas correct de sa part de la prononcer. Cette formule est pour la consommation de la « plèbe ». qu’on suive mon regard.
Bref, je dois raccourcir mon intervention comme je l’avais annoncé mais non sans paraphraser notre cher SG-adjoint du MPS.

« Les signataires de la pétition ont certainement la mémoire très courte pour se livrer à cette comédie de mauvais goût. C’est comme si ils ne nous connaissent pas. Dans tous les cas, le Tchad doté des institutions fortes qui répondent au plus petit doigt de ma communauté tribale veillera à préserver notre quiétude, la sécurité de notre tribu dont mon clan, ainsi que tous les zigotos et autres prédateurs qui font semblant de nous soutenir. Nous allons opposer une force redoutable pour l faire revenir les pétitionnaires à la raison. »

« La sécurité des biens de ma tribu et de mon clan sera préservée, n'en déplaise à ceux qui s'exercent à rêver que le Tchad doit tourner la page à la forme du pouvoir clanique et personnel. Les tchadiens doivent cesser de prendre au pied de lettre cette histoire de « ni or ni argent mais la démocratie. » wa al-abou tamma radjil khali yamroug yougoul Deby dégage walla irhal. Koulab dol ! je ne sais pas si les autres tchadiens ont compris ce message du SG-adjoint du MPS, mais personnellement, je l’ai bien compris.

Postscriptum : l’intervention musclée du SG-adjoint du MPS contre les représentants des différentes couches de la société tchadienne est motivée par sa peur de la revanche de ces dernières contre son système représenté par sa tribu. C’est pour cela qu’il cite « mein kampf d’Hitler » parce que ce dernier pensait que les juifs ont fait beaucoup de tord à l’Allemagne. De même, il pense que les tchadiens lassés par des décennies d’amertumes sous formes d’humiliations de personnes, de pillage des biens personnels de citoyens, de vandalisme pur et simple de nos sites historiques (camp Koufra, la demeure de Djibrine Kherallah d’où est partie la première insurrection populaire à N’Djamena) etc.

Le SG-adjoint du MPS exprime donc son anxiété face à une telle perspective. Mais nous lui disons : non, monsieur le SG-adjoint du MPS, nous ne sommes pas de revanchards. Nous sommes un peuple civilisé qui sait lire les conséquences de ses actes. Ne nous collez pas une mentalité bien de chez vous, la vengeance. Et pour vous rassurer, je prends en mon compte ce que j’ai lu quelque part dans le journal en ligne tchadactuel.com. Les madjingaye, les mbayes, les kanembou, les toubous et autres goranes sont encore là. Et les zagawa resteront sans aucun doute après votre départ, vous l’égorgeur du peuple tchadien.

C’est donc par souci d’autoconservation que le SG-adjoint du MPS s’enfonce inconsciemment dans l’insolence pour, croit-il, sauver sa peau de ses ennemis imaginaires. Comme quoi : celui qui se tue, court derrière une image qu’il s’est faite ; on ne se tue jamais que pour exister.

Dr Albissaty Saleh Allazam, conseiller du SG de la Convention Tchadienne pour la Défense des Droit de l’Homme(CTDDH).

 
 
No Comment
 
Un français anonyme, enlevé au Tchad , par qui?
06juillet 16: LES arabes sous l'oeil du cyclone
06 juil/16: L'ANS se perfectionne
06 juil/16: Deby ne veut pas changer
11 fev 16/La police du régime réprime sauvagement les élèves qui s’apprêtaient à adresser une motion de protestation contre les multiples violations de droit de l’homme par le régime.
24 juil. 2015 : Idris Deby Itno se venge ostentatoirement contre les tchadiens. Dernières minutes :
11/03/2015:Communiqué de presse n°012/PDTF/03/2015
24 février 15/ des rumeurs persistantes, le régime compte liquider certains opposants.
29/01/2014/ La C.T.D.D.H dénonce l'arrestation arbitraire du Dr Albissaty.
29/01/2014/Dr Albissaty Saleh Allazam Conseiller du Secrétaire Général de la Convention Tchadienne pour la Défense des Droit de l’Homme(CTDDH),vient d'être arrêté par la police de Deby. à suivre
 
         

Acceuil ا Site Map ا Contact Us

Copyright 2010 alhifrig. All Right Reserved.
Alhiwar Alifrighi