30/08/17: Déby rompre les relations avec le Qatar sur instruction de Al Salué. 25/03/2017 aprés un long silence , nous reprenons trés lentement à partir d'aujourd'hui . Un français anonyme enlevé au Tchad , par qui pourquoi ? lisez à la page centrale ... 25 mars 17/ åÇ ÞÏ ÚÏäÇ. áíÓÞØ ÎæäÉ ÇáæØä 25 mars 17/ Nous sommes de retour. Abas les proxenètes politiques, vive le tchad tout-puissant d'hommes intègres 25 mars 17/ Nous sommes de retour. Abas les traitres de la République 21 octaobre 2016/Tchad-Diplomatie: Le ministre des affaires étrangère du Tchad est candidat depuis ce soir au poste de la presidénce de la commission de l'Union Africaine 20 juil 16/ Le 8 août, selon plusieurs rumeurs qui se recoupent, serait la mère des journées. comprennent que pourra. 06juil/16: Question en l’air : Deby est-il le plus mauvais leader parmi les leaders tchadiens ? Nous y reviendrons. 06juil/16: Le Directeur général de l’ANS fait des confidences très graves. Nous y reviendrons. 06juil/16: l’ANS recrute massivement des femmes dans le but de persécuter les activistes tchadiens 06 juil/16: 4. Chers lecteurs, alhifrig.com est un site dédié à la lutte révolutionnaire, notre ligne éditoriale reste et restera toujours l’expression de notre engagement politique dont l’obédience est claire. 06 juil/16: Si dans une seule banque au Panama, nous disposons de 10.76 milliards de dollars, combien y aurait-il ailleurs ? (lire la page centrale 06 juil/16: Pourquoi Idris Deby Itno multiplie-t-il les dettes sur le dos du Tchad ? lire la rubrique « Bil-tchadi ». 6 mars 16/Tchadiens, préoccupons-nous du primordial : le retrait de la candidature du président Idriss Deby Itno.
 

28 juin 14: Al-Ifrighi a changé

Al-frighi reprend ses activités. Et avec cette reprise, un nouveau profile éditoriale.

Ce nouveau profile n’est autre que le résultat d’une certaine maturité politique ou, disons-le de manière plus claire et significative, le résultat d’une expérience amèrement acquise durant les longues années de lutte multiforme passées aux côtés d’autres compatriotes « révolutionnaires » soit-il dit en passant.

L’expérience est d’autant plus amère que la quasi-totalité de ceux que nous avions pris très au sérieux, et même trop au sérieux, se sont avérés des petits énergumènes qui n’avaient aucun projet de société à dessein patriotique pour la patrie. Des individus qui se sont trouvés ou retrouvés au sein de l’opposition dite démocratique ou du coté de l’opposition armée par pure inactivité intellectuelle ; par inactivité tout court.

En effet, pendant que les quelques rares patriotes se battaient pour trouver les voies et moyens aboutissant à un consensus révolutionnaire dans ce sens que ce consensus ambitionne la « découverte » d’un dénominateur commun entre les différentes sensibilités nationales en vue de parvenir à l’instaurer d’une justice réelle condition sine qua none pour une paix durable conduisant à la reconstruction nationale, ces derniers ( ceux qui sont la cause de tous les douleurs de la nation) se lancent dans la traitrise, la médisance, du colportage des ragots et autre méchanceté contre ceux qui travaillent réellement pour le bien être du peuple.
Il est inutile de dire que le comportement de ces messieurs est motivé par leur gout immodéré du matériel. Nous y reviendrons.
Et donc, ce comportement malpropre nous a conduits à la réflexion suivante : ce type de tchadiens, ceux qui s’agitent pour soi-disant apporter un changement « pour le pays », ne sont en fait que malfrats politiques selon tout ce que ce terme comporte comme significations. Et par conséquent il serait imprudent de prendre leurs semblables au sérieux.
Et donc, au vu de cela, nous avons alors décidé de changer. Et ce changement que nous opérons ne doit pas être traduit par celui de « bras baissés » mais plutôt de l’examen minutieux des faits et actes de ces messieurs avant de se prononcer positivement ou négativement sur leur attitude. Cela impliquerait que dans les colonnes de notre journal, nous publierons tous les points de vue sans prendre parti pour tel ou tel camp.

Aussi, nous précisons que nous ne serions pas responsable du contenu des articles ou communiqués publiés dans « alhiwar al-ifrighi » justement parce que ces derniers ne reflèteraient pas forcement notre position en tant que journal de combat politique. Bien entendu, le journal reste toujours la voix de sans voix de la république ; il reste toujours le porte flambeau de la résistance populaire contre les actes dommageable à la patrie aussi bien de la part des dirigeants que de la part d’opposants opportunistes sans aucune idéologie salvatrice pour nation.

Ramadan Karim

 
 
No Comment
 
06 juil/16: Aid Alfitr Almubarak, la lutte continue
2 mars 16/ La classe politique tchadienne en question
29 nov 14/Quand le mensonge s’étire par la faute de fauteurs.
28 juin 14: Al-Ifrighi a changé
12 mars 14/Alhiwar Al-Ifrighi restera toujours et toujours égal à lui-même :
7 oct 12/ Alhiwar Al-Ifrighi fera des révélations politiques et économiques saisissantes sur le comportement de certains hommes d’Etat tchadiens.
07 sept 11/Qui est imbécile, celui qui change ou celui qui ne change pas ?
12 juillet 11/La Révolution, la vraie, a des objectifs à atteindre...
25 juin 11/Message de Alhiwar Al-Ifrighi
14 fev 11/ Quand des mutilés intellectuels se proclament Hommes d’Etat. (Deuxième partie)
 
         

Acceuil ا Site Map ا Contact Us

Copyright 2010 alhifrig. All Right Reserved.
Alhiwar Alifrighi